Faustine l’illustratrice nous dit tout

Qui est Faustine l’illustratrice ?

Faustine est née en 2010. Julie a choisi ce joli nom d’emprunt pour créer sur papier. Son personnage fétiche, Simon, est le fruit d’un travail de nombreux mois, voire années. Tout comme pour le reste de ses illustrations, elle a passé des soirées entières, en plus de son travail, à affiner ses traits. Car Julie n’a pas fait d’école d’arts, elle a appris seule, ce qui selon elle, ajoute une force ou une particularité à son style.
En 2008, elle a eu une fille qu’elle a élevée seule. Le dessin lui permis de prendre du recul face à cette situation qu’elle n’avait pas choisie. Ses premiers blogs racontaient en couleur, la vie qu’elle partageait avec sa fille. Elle y mettait du cœur et de l’humour.

Du travail et des inspirations

Aujourd’hui le style de Julie a beaucoup évolué. Elle ne cache pas que la route a été longue et qu’elle a du noircir des pages blanches pour arriver à vivre de sa passion. Parmi les personnes qui l’ont inspirée, elle compte sa mère. Quand Julie en parle, son regard

capture-decran-2016-12-29-a-11-48-02
Simon, son personnage fétiche, encadré maintenant chez moi 🙂

s’illumine. Elle décrit un personnage plein de vie et de fantaisie qu’on a envie de rencontrer ! Julie a passé une enfance parisienne, où l’aventure était son quotidien. Elle garde aujourd’hui une innocence et un goût pour les choses simples, qui viennent directement de son enfance.
Fashion Paper lui a inspiré son goût pour les sequins et les paillettes. D’ailleurs on retrouve dans sa nouvelle marque Fox & Folks des petits bijoux assez magiques qui brillent dans le noir.
Enfin, Aude Picault, auteure de Transat (Ed Delcourt) a inspiré Julie avec ses traits simples qu’elle utilise pour raconter un voyage initiatique assez profond. Comme quoi, on a besoin de peu pour vivre, aimer, partager.

Résolutions 2017

Dans la vie de Julie aka Faustine, il y a clairement un avant-après Charlie. Avant, elle

capture-decran-2016-12-29-a-11-48-27
@foxandfolks, sa nouvelle création

n’hésitait pas à dire ce qu’elle pensait, avec un dessin, un mot. Les billets d’humeur, c’était son quotidien. Son positionnement a changé malgré elle. La peur d’être entendue la laisse souvent muette. Aujourd’hui, ça la démange et elle fait un travail là-dessus.
En 2017, outre le lancement de sa marque Fox & Folks, je sens que la voix de Julie donnera de jolies signatures à Faustine.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s